Villes métropolitaines et périphériques

La complexité de l'ère métropolitaine 

Les aires métropolitaines regroupent 41 % de la population urbaine mondiale et contribuent de manière significative à la richesse des nations (environ 60 % du PIB mondial).

La plupart des villes qui connaissent une croissance urbaine couvrent désormais plusieurs communes, sans tenir compte des frontières administratives, et regroupent aussi différents types de villes périphériques, avec des couronnes intérieures et extérieures.

Les aires métropolitaines sont le lieu où la plupart des problèmes les plus urgents peuvent être résolus; mais elles sont aussi le lieu où ces mêmes problèmes s’accumulent.

Agenda pour les aires métropolitaines - messages clés 

Les modèles de gouvernance doivent être plus adaptés à la complexité croissante des aires métropolitaines

Un système intégré de gouvernance métropolitaine doit être fondé sur esprincipes démocratiques, la transparence et la collaboration

Doivent être dotées de pouvoirs et de ressources adéquates

Doivent développer des stratégies économiques intégrées pour jouer leur rôle de moteur de l’économie nationale et offrir des opportunités à toutes et tous

Doivent se doter d’une planification urbaine visionnaireet stratégique qui favorise un urbanisme inclusif

Doivent offrir des infrastructures et des services publics de qualité, résilients et accessibles à tous

Doivent devenir plus « vertes » et « intelligentes » pour assurer la transition vers des sociétés plus durables et résilientes

Doivent favoriser la solidarité entre les territoires avec les villes intermédiaires et leurs hinterlands

Devraient placer le « droit à la ville pour tous » au coeur des politiques urbaines afin de renouveler le contrat social et renforcer la « citoyenneté métropolitaine »

Doivent assurer la diversité culturelle et la créativité qui sont déterminantes

Doivent être des acteurs engagés de la gouvernance mondiale et coopérer pour promouvoir l’échange d’expériences et de connaissances