Le 2ème Forum Mondial des Droits de l’Homme s’est tenu Marrakech

The Second World Human Rights Forum

Du 27 au 30 novembre s’est tenu Marrakech, Maroc, le 2ème Forum Mondial des Droits de l’Homme auquel prenaient part de nombreuses personnalités politiques, scientifiques, culturelles et des militants des droits de l’Homme, venus faire le point sur la situation des droits de l’Homme dans le monde.Plus de 4000 participants ont assisté aux différentes activités (forums thématiques, évènements spéciaux, ateliers de formation…) proposées par les organisateurs.

Le Secrétariat Général de CGLU Afrique, représenté par M. Lionel NZAMBA, a été convié aux travaux du forum thématique « Ville et droit de l’homme », organisé par le Conseil National des Droits de l’Homme (CNDH) le 28 novembre 2014. Cette rencontre a réuni des experts de l’ONU Habitat, de Human Rights Watch- Brésil, des représentants des Ministères de l’Intérieur, des finances et de l’Habitat, ainsi qu’un représentant de la ville d’Ottignies, Belgique.

Il a été question dans cette rencontre d’échange et de partage sur les expériences, les avancées et les blocages relatifs à la protection et à la mise en œuvre des droits de l’Homme dans la ville.

Dans un premier temps, les interventions ont permis de fixer le cadre général des discussions afin de mieux cerner la problématique des droits de l’homme dans la ville. Le représentant du Secrétariat Général de CGLU Afrique a souligné, dans son intervention, la nécessité de préserver l’identité des villes pour assurer une meilleure protection des citoyens et la résilience des villes face aux grandes tendances auxquelles elles sont confrontées (exemple l’urbanisation et la mondialisation). Les intervenants ont ensuite orienté leur propos sur l’approche participative dans la conception des politiques publique et ont insisté sur le concept de « villes intelligentes et connectées » comme moyen de faire participer le citoyen au devenir de sa ville.

Le second temps de cette rencontre a été marqué par la contribution des participants au débat, en l’occurrence les élus, les représentants d’ONG, particulièrement par la prise de parole très remarquée des femmes qui ont formulé leurs attentes et partagé diverses expériences d’initiatives innovantes. Ce forum thématique a abouti la formulation de recommandations à l’attention des États et des institutions internationales.

Source: UCLG-A