Réunion fructueuse du Comité de pilotage du GPEDC pour les autorités locales

UCLG Champions - 6th Steering Committee of GPEDC

CGLU Champions dans le Partenariat mondial pour une coopération efficace au service du développement

Le Comité de pilotage du Partenariat mondial pour une coopération efficace au service du développement (GPEDC en anglais) s’est réuni le 9 juillet à New York. C’est la première fois depuis le Forum de haut niveau de Busan sur l’efficacité de l’aide (en 2001) que CGLU et ORU-FOGAR participaient à ce Comité de pilotage en tant que membres. Pendant la réunion, plusieurs participants ont affirmé le besoin de reconnaître l’importance des solutions locales.

Dans leurs discours d’ouverture, les Co-présidents et leurs représentants ont déclaré que le Partenariat mondial pour une coopération efficace au service du développement devait être utilisé comme une plateforme pour partager les bonnes pratiques et apprendre les uns des autres sur les progrès réalisés par certains pays, ainsi que sur les approches qui leur ont permis de réaliser ces avancées.

Le rôle des gouvernements locaux et régionaux dans le développement a été souligné par plusieurs participants. Le Président du Comité d’aide au développement (CAD) de l’OCDE, Erik Solheim, a déclaré qu’il était important de trouver des solutions pratiques à l’échelle locale et à l’échelle nationale. Les représentants du secteur privé ont, quant à eux, noté que le partenariat devrait accorder davantage d’attention aux questions de gouvernance, de législation et d’anti-corruption, afin de créer un environnement favorable aux entreprises de petite et moyenne taille.

La réunion s’est centrée sur la nécessité pour le Partenariat mondial d’accorder davantage d’attention à la mobilisation des ressources locales, à la transparence et à la responsabilité. En outre, de nombreux partenaires ont accepté de se focaliser davantage sur la mise en œuvre des principes de Busan sur l’efficacité du développement au sein de leur pays, afin d’intégrer le suivi de ces principes dans le cadre de mécanismes nationaux de reddition des comptes.

CGLU et ORU FOGAR mettront en place une initiative volontaire dans 10 pays pilotes, dans lesquels seront établis des dialogues entre les bailleurs de fonds, les gouvernements nationaux et les gouvernements locaux et leurs associations.

Pour plus d’informations : www.uclg.org/fr/themes/efficacité-de-laide