Un leadership fort, cohérent et diversifié au Congrès mondial de CGLU

Un leadership fort, cohérent et diversifié au Congrès mondial de CGLU

Le dernier jour du Sommet mondial a été déterminant pour l'avenir de notre mouvement. Le Président de CGLU, Mohamed Boudra, Maire d'Al Hoceima, a dévoilé une Présidence véritablement collégiale dans laquelle figureront des portefeuilles spéciaux incluant des envoyés spéciaux.

Le maire de Kazan, Ilsur Metshin, a été nommé président du Comité consultatif des Nations unies pour les autorités locales (UNACLA). La maire de Barcelone, Ada Colau, a été nommée envoyée spéciale auprès des Nations unies et le maire de Lisbonne, Fernando Medina envoyé spécial pour le développement local.

La coprésidence est composée du maire de San José, Johnny Araya, du maire de Konya, Uğur İbrahim Altay, du maire d'Utrecht, Jan Van Zanen, du maire de Xi'an, Li Mingyuan, de la maire de Polokwane, Thembisile Nkadimeng, et de la maire de Paris, Anne Hidalgo.

La vice-présidence sera assurée par Armand Béouindé, maire de Ouagadougou, en tant que vice-président pour l'Afrique, Tri Rismaharini, maire de Surabaya, au titre de vice-présidente d’Asie-Pacifique, Aysen Nikolaev, chef de la République de Sakha, en tant que vice-président d'Eurasie ; Carlos Martínez, Maire de Soria, au titre de vice-président pour l'Europe ; Mohamed Saadie, président de l'Union des municipalités de Dannieh et Président de CGLU-MEWA, en tant que vice-président pour le Moyen-Orient et l'Asie occidentale ; Christian di Candia, maire de Montevideo, au titre de vice-président pour l'Amérique latine ; Bill Karsten, conseiller municipal de la municipalité régionale de Halifax et président de la FCM, en tant que vice-président pour l'Amérique du Nord ; Michael Müller, maire de Berlin et président de Metropolis, au titre de vice-président de Metropolis ; Pablo Jurado Moreno, président du Consortium des gouvernements provinciaux autonomes d'Équateur (CONGOPE), en tant que vice-président du Forum des régions.

La trésorerie de CGLU est composée du maire de Kitchener, Berry Vrbanovic et de la maire d'Iriga, Madelaine Y. Alfelor-Gazman.

Le Président de CGLU Mohamed Boudra a remercié tout le réseau pour sa nomination et a appelé à renforcer notre union pour parler d’une seule voix face au système international.

«Nous sommes prêts à transmettre le message suivant : ensemble, nous allons faire avancer les agendas mondiaux ! J'en appelle à votre énergie, à votre détermination, à votre engagement pour la transformation de nos sociétés, la protection de notre planète et le bien-être de tous» Mohamed Boudra, Président de CGLU.

La Déclaration politique de Durban a été adoptée par les délégués locaux et régionaux réunis au sein du Sommet. La Déclaration politique de Durban, qui s'appuie sur le travail accompli par les représentants de notre organisation, offre une vision solide de l'avenir du mouvement municipal international pour le XXIe siècle et s'appuie sur le programme municipaliste de l'organisation mondiale pour la prochaine décennie.

La Déclaration politique de Durban porte sur le renouvellement de la démocratie locale, notre engagement à être un mouvement municipal fondé sur l'égalité et centré sur la prestation de services publics, et à faire en sorte que la quatrième révolution industrielle serve toutes nos collectivités et pas seulement les plus nanties.

La consolidation de la paix, la résilience et l'engagement envers la localisation font tous partie du patrimoine municipal qui doit être encouragé et protégé à l'aube de la prochaine décennie.

«La transformation qu'il faudra opérer dans notre modèle de développement ne sera possible que si elle répond aux rêves et aux attentes des citoyens et des communautés et que si nous assumons tous la responsabilité de faire des compromis sur une base juste, égale et durable».

Notre organisation pendant la décennie de mise en œuvre : le rassemblement de l'Assemblée mondiale des gouvernements locaux et régionaux

L'Assemblée mondiale des gouvernements locaux et régionaux, le mécanisme politique de notre organisation sur la scène internationale, s'est réunie officiellement dans la matinée du dernier jour du Sommet, rassemblant des centaines de dirigeants locaux, de partenaires de la société civile et de gouvernements nationaux. La session de l'Assemblée mondiale a reçu les contributions politiques des circuits Town Hall et Assemblée, qui ont alimenté le Document final du sommet.

Le Document final de l'Assemblée mondiale envisage une assemblée mondiale renouvelée et plus forte, dans laquelle les engagements et les visions partagés de ses membres visant à ne laisser personne ni aucun territoire pour compte sont garantis, et qui accélère les actions en vue d’atteindre la durabilité, et repense ses partenariats entre tous les acteurs et la société civile.

L'Assemblée mondiale a officiellement reçu les recommandations des circuits Town Hall et Assemblée du Sommet mondial, ainsi que les documents issus des 10 sessions spéciales du circuit Local4Action sur la biodiversité, l'écologie, la résilience, la culture, le logement, la transparence, la migration, les finances locales, l'égalité des sexes et la mobilité.

Le Document final publié par l'Assemblée mondiale recueille l’ensemble des recommandations politiques formulées par les circuits Town Hall et Assemblée, y compris la promotion de politiques accessibles et inclusives, la promotion et l'intégration de l'égalité des genres par le biais d'initiatives menées par des hommes et des femmes, la reconnaissance du droit à la ville pour tous, indispensable pour permettre à chacun d'accéder aux opportunités et pour répondre aux informalités en ne les considérant non pas comme un problème, mais comme une solution à un problème.

Les organisations sœurs, les réseaux et les associations ont appelé à poursuivre la décentralisation afin de donner aux gouvernements locaux et régionaux les moyens d’agir, d'assurer le dialogue entre les sphères de gouvernement et de renforcer les capacités et l'accès au financement des gouvernements locaux et régionaux en vue d’un renouvellement du système multilatéral.

Paix, solidarité et dialogue intergénérationnel au cœur des discussions

La plénière finale du Sommet mondial de CGLU s’est centrée sur la paix, la solidarité et le dialogue intergénérationnel. La cérémonie de remise du Prix de la paix s'est déroulée pendant la journée et a récompensé la ville d'Arsal.

Les membres et différents partenaires ont poursuivi leurs échanges au sein du Local4Action Hub et dans le circuit Local4Action, en passant en revue les examens internationaux par les pairs, la gouvernance des espaces publics, les stratégies régionales et les compétences en matière de leadership pour réaliser l'Agenda 2030.

Passer le flambeau de la localisation

La cérémonie de clôture du Sommet mondial de CGLU a réuni le nouveau Président de CGLU, Mohamed Boudra, qui a partagé ses idées sur l'avenir du mouvement et son élection, et a remercié la présidence sortante et le travail de l'Organisation.

Le Président Mpho Parks Tau a fait ses adieux en tant que Président de CGLU, et a exprimé le souhait que notre Organisation mondiale atteigne de plus hauts sommets au cours des trois prochaines années. Il a également salué le renforcement du consensus, qui rend notre mouvement plus fort et plus résilient.

 

Plus d'informations :