Les maires prennent l'initiative et agissent pour le Climat! #Climate2014​

Mayors for Climate Action! #Climate2014​

CGLU et d’autres membres clés de la Taskforce Mondiale se préparent à participer activement au Sommet sur le Climat, le 23 septembre 2014. Une délégation menée par le Président Topbaş, Maire d’Istanbul, et comptant la Coprésidente Mme Hidalgo, Maire de Paris, ainsi que les Maires de Bogotá, Séoul et Santiago, et de nombreux autres, présentera à la table des négociations des engagements concrets et les politiques dont ils pensent qu’elles pourront apporter des solutions aux défis mondiaux que pose le changement climatique.  

La délégation transmettra un message clair : le futur de l’humanité dépend du changement dans les comportements et de l’implication des citoyens dans la réflexion sur le développement durable.  

« Nous devrons créer des communautés résilientes pour répondre aux demandes croissantes des personnes qui ont migré dans nos villes à la recherche de meilleures conditions de vie », déclare Kadir Topbaş, Maire d’Istanbul.

Anne Hidalgo, Maire de Paris, insistera sur la question des financements nécessaires à apporter aux villes, un élément clé de la lutte contre le changement climatique.

Le Maire de Bogotá, Gustavo Petro, plaidera pour des villes plus humaines, façonnées autour des besoins des citoyens qui y résident, en mettant l’accent sur la prestation universelle des services de base.

En plus de participer activement aux activités entreprises dans le contexte de la Feuille de route des gouvernements locaux pour le climat, facilitée par ICLEI, CGLU visera à renforcer le dialogue avec d’autres acteurs, sous l’égide du Sénateur Ronan Dantec, porte-parole de CGLU pour le climat.

Plus de 20 organisations, représentants notamment des syndicats, des fermiers et le secteur privé, ont signé une déclaration conjointe pour exprimer la conviction que « des contributions multi-acteurs, y compris la production de nouvelles connaissances, l’influence de l’opinion publiques, la définition d’options politiques et des actions multi-niveaux, seront requises pour établir et mettre en œuvre un accord ambitieux et contraignant sur le changement climatique en 2015 à Paris, et les initiatives d’ici à 2020 devront être drastiquement développées pour combler les lacunes en matière de réduction et d'adaptation aux effets du changement climatique . » 

Comme l’a exprimé le Secrétaire Général des Nations Unies, il y a de nombreuses raisons de lutter et il est désormais temps de prendre les rênes. Nous, autorités locales et régionales, sommes prêtes à contribuer aux actions climat.

Téléchargez: