Partenariat stratégique avec l'Union européenne

Travailler ensemble pour renforcer le réseau mondial des gouvernements locaux et régionaux

En Janvier à 2015, les principaux réseaux de gouvernements locaux et régionaux signaient le premier partenariat sur la coopération et le développement avec l'Union européenne.

Ce partenariat, d’une durée de six ans, est un accord politique par lequel la Commission et les signataires s’engagent à mener des actions fondées sur des valeurs et des objectifs communs pour lutter contre la pauvreté et les inégalités, ainsi que promouvoir la démocratie et le développement durable.

Contexte

En 2011 la Commission Européenne a adopté le Programme pour le changement, qui reconnaît les organisations de la société civile et les autorités locales comme des acteurs essentiels du développement disposant de leur propre droit à établir les fondations d’une appropriation démocratique depuis la base des politiques et processus de développement et à garantir une croissance inclusive et durable.

Suite au dialogue structuré qui s’est tenu entre la Commission et les gouvernements locaux et régionaux et la Communication de la Commission en 2013 « Accorder une autonomie accrue aux autorités locales dans les pays partenaires pour une meilleure gouvernance et des résultats plus concrets en matière de développement », quatre priorités stratégiques ont été définies:

The Commission for International Cooperation and Development established four strategic priorities for its work:

1. le soutien aux processus de décentralisation en cours;
2. la capacité de développement des autorités locales;
3. l’urbanisation durable;
4. le renforcement des associations d’autorités locales opérant aux niveaux nationaux, continentaux et internationaux.

Le résultat: un accord historique

Le partenariat stratégique vise à libérer le potentiel de développement des autorités locales et leurs associations dans les pays partenaires pour nous permettre de répondre aux demandes de nos citoyens.

« Notre nouvel engagement offre un grand potentiel pour renforcer la structure et la capacité des autorités locales, ainsi que leur capacité pour influencer les intérêts et les pratiques des gouvernements nationaux, et marquer ainsi une différence réelle dans le développement. »
Neven MimicaCommissaire Européen à la Coopération Internationale et au Développement

Ce Partenariat Stratégique prétend renforcer le réseau et contribuer à sa durabilité. Il vise à soutenir notre capacité de transformation pour servir nos membres dont les besoins évoluent. Enfin, l’accord vise à promouvoir la coopération entre les gouvernements locaux et le développement d’un programme d’apprentissage plus soutenu au sein de CGLU.  Il étudiera également la façon d'améliorer la coordination entre les associations qui opèrent à différents niveaux (national, régional et mondial), ainsi que la promotion du dialogue sur les politiques entre les différents acteurs du développement.

Les réseaux signataires CGLU, CGLU Afrique, l’Association internationale des maires francophones (AIMF), le Forum des Gouvernements locaux du Commonwealth (CLGF), Le Conseil des Communes et Régions d'Europe  (CCRE), s’engagent à prendre des mesures pour lutter contre la pauvreté et les inégalités, et à promouvoir la démocratie et le développement durable.

Le partenariat avec CGLU

Les activités développées dans le cadre du partenariat avec CGLU soutiendront les quatre domaines stratégiques de notre programme de travail de 2015 à 2020:

1.Représentation et plaidoyer: Renforcer la voix des autorités locales et régionales pour contribuer à l’agenda du développement durable et aux politiques internationales, ainsi qu’à l’amélioration de la gouvernance à tous niveaux.
Contribution de l’action renforcée : Plus grande visibilité pour les gouvernements locaux et régionaux, une Taskforce Mondiale consolidée, facilitée par CGLU et reconnue comme représentante clé par les membres et fournissant des recommandations aux processus politiques internationaux.

2. Intelligence: Améliorer la documentation et le contenu des points clés des contributions des membres de CGLU aux politiques de développement de la Commission européenne et à l’Agenda mondial du développement (Post-2015 et Agenda urbain).
Contribution de l’action renforcée : Un Agenda mondial des gouvernements locaux et régionaux solide et soutenu par notre publication phare : le Rapport GOLD IV.

3. Renforcer le réseau, le leadership et la gouvernance: Renforcer le sentiment d’appropriation des membres et accroître la capacité de CGLU à agir en tant que « réseau des réseaux », représentant le plus de gouvernements locaux et régionaux possible. Améliorer les capacités de CGLU dans la gestion des connaissances et la communication et améliorer la gouvernance et la représentation.
Contribution de l’action renforcée : Un réseau plus fort avec une représentation plus large de ses membres et des Secrétariats renforcés par de nouveaux outils qui permettront de faciliter l’implication des membres et permettant à l’agenda de l’Organisation d’être construit de bas en haut.

4Coopération et apprentissage: Accroître la capacité de CGLU à devenir un réseau d’apprentissage pour renforcer les capacités des gouvernements locaux et régionaux à s’engager dans une coopération décentralisée effective dans les pays partenaires (Sud – Sud et triangulaire avec les acteurs de l’UE). Soutenir la mise en œuvre des politiques de développement de la Commission européenne et de l’Agenda mondial du développement des gouvernements locaux et régionaux. Renforcer les capacités des réseaux d’autorités locales et régionales pour répondre aux demandes de renforcement institutionnel.
Contribution de l’action renforcée : Un système d’apprentissage actif et efficace du réseau se basant sur l’expérience des membres et des mécanismes pour identifier les demandes d’apprentissage des membres et gouvernements locaux ainsi que des partenariats renouvelés se basant sur la coopération décentralisée et l’apprentissage entre pairs.

Lors de la signature du partenariat stratégique avec l'UE  le Maire d’Istanbul et Président de CGLU, Kadir Topbaş a affirmé: 

« Ce Partenariat Stratégique renforcera le réseau et contribuera à sa durabilité. Il soutiendra notre capacité de transformation pour servir nos membres dont les besoins évoluent. C’est un défi important, et nous y prenons tous part. C’est notre conviction que ce partenariat renforce des réseaux politiques résilients, plus inclusifs et qui rassemblent toujours plus. Enfin, l’accord promouvra la coopération entre les gouvernements locaux et le développement d’un agenda de l’apprentissage plus soutenu au sein de CGLU. »

           

Pour en savoir plus: