CGLU s’engage à construire des ponts, pas des murs

Bridges Not Walls

En  réponse à l’amplification de la crise mondiale des migrants, Cités et Gouvernements Locaux Unis appelle à la préservation des valeurs qui nous unissent.

Ces derniers jours, de nombreux maires et conseillers parmi les membres de CGLU ont fait entendre leur voix pour protester contre le sort réservé aux citoyen·ne·s les plus vulnérables, qui se trouvent en ce moment à nos frontières. Les citoyen·ne·s du monde entier se sont également mobilisé·e·s pour réclamer le respect des droits humains. 

En ce sens, CGLU réitère son appel auprès des gouvernements nationaux et des institutions multilatérales, leur demandant de répondre à leurs obligations internationales et de garantir la paix et la sécurité humaine.

Nous appelons également nos membres à réagir dès que possible. Il faut passer à l’action pour apporter un refuge à celles et ceux qui fuient les conflits et les persécutions ; il faut faire face aux insécurités qui n’ont laissé à des milliers de personnes d’autre choix que de quitter leur foyer pour rechercher une vie meilleure ailleurs.
 
CGLU appelle ses 250 000 membres à s’unir autour de leurs valeurs communes et à se rassembler par-delà leurs différences, afin de promouvoir la solidarité et le dialogue. Chaque gouvernement local et régional doit jouer un rôle pour promouvoir une culture de paix et de compréhension mutuelle au sein de sa propre communauté.
 
Notre organisation mondiale s’engage à construire des ponts, pas des murs. CGLU poursuivra son travail mondial afin de promouvoir la diversité comme un élément positif et nécessaire pour un avenir inclusif et durable.