CGLU renouvelle ses instances statutaires

Cette année verra le renouvellement des instances statutaires de notre Organisation, qui seront élues pour un mandat de trois ans lors du 6e Congrès mondial de CGLU, organisé du 11 au 15 novembre à Durban (Afrique du Sud). Le processus électoral pour les instances statutaires est géré par le biais des sections de CGLU, en étroite coordination avec le Secrétariat mondial

QUI PEUT PRESENTER UNE CANDIDATURE AUX INSTANCES STATUTAIRES ?

Selon l’article 7 des Statuts, l’adhésion à CGLU est ouverte à deux types de membres gouvernements locaux :

  • Villes et gouvernements locaux individuels
  • Associations nationales de gouvernements locaux

Seuls les membres à jour dans le paiement de leurs cotisations sont éligibles.

PROCESSUS ELECTORAL : QUI ELIT QUI ?

Les élections au Conseil mondial et au Bureau exécutif se feront dans chacune des régions mondiales définies. Quand il existe une section régionale au sein d’une région définie, elle aura la responsabilité de coordonner la procédure électorale et d’assurer la liaison avec la Commission des affaires statutaires.

Le Conseil mondial, composé de 342 membres, est nommé par l’Assemblée générale, à partir d’une liste précédemment révisée et recommandée par la Commission des affaires statutaires, suivant les conseils des sections.

Le Bureau exécutif, composé de 116 membres, est nommé par le Conseil mondial parmi ses membres, en fonction de la liste accordée par l’Assemblée générale.

Vous trouverez ci-dessous la liste des sections de CGLU et le nombre de sièges au Conseil mondial :

PRINCIPALES REGLES ELECTORALES

Les statuts de CGLU et les règles de la procédure électorale constituent les documents de référence pour l’organisation des élections, avec les recommandations de la Commission des affaires statutaires.

Au sein de chaque région, la procédure électorale sera conduite de telle façon qu’elle assure un équilibre géographique équitable de la région y compris en ce qui concerne chaque type de membres gouvernements locaux. Les membres de différents pays dans une région peuvent faire des propositions pour une représentation commune

Conformément à la règle 5 des règles de la procédure électorale, chaque type de membre gouvernement local aura droit à au moins 30 % des sièges au Conseil mondial et au Bureau exécutif, même si son pourcentage réel est moindre.

Egalité des genres : la règle 5 énonce également qu’aucun genre ne devrai représenter moins de 30 % en 2019.

CONDUITE DES ELECTIONS

L’appel à candidatures est organisé par le Secrétariat mondial, suivant les instructions du Bureau exécutif et les recommandations de la Commission des affaires statutaires.

Seuls les membres dûment nommés au Conseil mondial et à jour dans le paiement de leurs cotisations ont le droit de voter. Si le/la titulaire ne peut participer à la réunion, son/sa suppléant·e officiel·le, dûment nommé·e au Conseil mondial, aura le droit de voter.

Il n'existe pas de système de procuration et, par conséquent, seuls les membres dûment inscrits sur les listes de représentation, adoptées par l’Assemblée générale, peuvent voter.

CALENDRIER

Les nominations aux instances statutaires doivent être présentées par le biais des sections de CGLU avant le 15 septembre 2019 pour les membres titulaires, et avant le 1er novembre, pour les suppléant·e·s.

Les membres titulaires et suppléants du Conseil mondial et du Bureau exécutif seront nommés pendant le Congrès mondial à Durban, du 11 au 15 novembre 2019.

Pour toute question que vous pourriez avoir, l’équipe statutaire reste à votre disposition à l’adresse suivante : UCLGExBu@uclg.org

Veuillez cliquer sur les liens ci-dessous pour accéder aux documents suivants :