LE POTENTIEL DE NOTRE RÉSEAU :

LES VAGUES D'ACTION

CGLU croit en la puissance des réseaux et à l’effet multiplicateur de la synchronisation des milliers d’actions locales et régionales au niveau mondial.
Partout dans le monde, les gouvernements locaux et régionaux militent activement pour le changement, mettent en œuvre les programmes mondiaux, apprennent les uns des autres et mesurent leurs progrès accompli vers la réalisation des objectifs mondiaux.
C’est la mission de CGLU de mettre en valeur et de multiplier l’impact de ce travail par le biais de « Vagues d’Action » par nos membres et partenaires

Que sont les vagues d’actions de CGLU?

Lorsque les gouvernements locaux et régionaux travaillent en réseau, des séries de changement isolées peuvent s’unir pour former une vague mondiale de transformation.

Les vagues d’action consistent en une série d’actions coordonnées impliquant différentes parties du réseau CGLU, depuis les membres individuels aux Sections régionales, commissions et des groupes de travail, aux côtés de nos partenaires de la communauté internationale et la société civile.

CHAQUE VAGUE SE CENTRERA SUR UNE PRIORITÉ POLITIQUE ET IMPLIQUERA UNE ACTION
DANS AU MOINS TROIS DES PRIORITÉS STRATÉGIQUES DE CGLU, À SAVOIR :

graph english

EN SAVOIR PLUS SUR LES PRIORITÉS STRATÉGIQUES 2016/2022 DE CGLU

Nos vagues d’action pour 2017-2019
Le droit au logement

SLOGAN:
Le logement est un droit et non une marchandise!

HASHTAG:
#DroitauLogement #MakeTheShift

CALENDRIER:
Mai 2017 - décembre 2018

MOMENTS INTERNATIONAUX CLÉS :

  • Les villes pour le droit au logement, Barcelone, 2-3 Novembre 2017
  • Journée Mondiale des Droits de l’Homme, Mondial, 10 Décembre
  • Forum Mondial des Villes pour les Droits Humains, Gwangju, Septembre 2017
  • Réunions de CGLU sur la politique du logement, Barcelona, Novembre 2017
  • Rapport de la Rapporteuse Spéciale sur le Logement Adéquat devant le Conseil des Droits de l’Homme, Genève, Mars 2018
  • Forum politique de haut niveau sur l’ODD 11, New York, juillet 2018

DIVERSITÉ D'ACTEURS :
La ville de Barcelone, co-présidente de CGLU, la Commission de CGLU sur l'Inclusion sociale, démocratie participative et droits humains (CISDPDH), les Sections de CGLU), la Rapporteuse spéciale de l’ONU sur le logement adéquat, Habitat for Humanity, Habitat International Coalition, la Plateforme Globale pour le Droit à la Ville, la Commission de CGLU sur la planification stratégique urbaine, la Fédération Européenne des Associations Nationales Travaillant avec les Sans-Abri (FEANTSA), la Commission Nationale des Droits de l’Homme d’Afrique du Sud, Centres de recherche.

CONTENU ORIGINAL:

PlaidoyerCGLU continuera à défendre le droit au logement dans le cadre du droit à la ville au niveau mondial, comme exprimé dans l’engagement de Bogotá adopté en octobre 2016. Nous encouragerons les débats sur le logement parmi nos membres pour construire un récit et une stratégie commune qui influence les débats du Forum Politique de Haut Niveau (HLPF par ses sigles en Anglais) dans la mise en oeuvre de l'Objectif de Développement Durable ODD11.

La Campagne #MakeTheShift

CGLU est également engagé dans la campagne « Make The Shift » (Fait le changement), un mouvement lancée lors de la Conférence Habitat III par Leilani Farha, Rapporteuse spéciale de l’ONU sur le logement adéquat, en partenariat avec le Haut-commissariat  aux Droits de l’Homme de l’ONU et CGLU.  L’idée est de mobiliser un large éventail d’acteurs à l’échelle mondiale pour impulser un changement dans la façon dont la question du logement est abordée comme un bien marchand. Cette approche sera inclue dans le Rapport de la Rapporteuse spéciale des Nations Unies sur le logement convenable en tant qu’élément du droit.

Apprentissage : Une session d’apprentissage sur le financement du logement : la commission des finances locales et la CISDPDH organiseront conjointement avec l’équipe d’apprentissage de CGLU une session d’apprentissage entre pairs sur le financement de logements abordables à l’échelle locale.

Suivi : Le cinquième rapport mondial sur la décentralisation et l'autonomie locale (GOLD V) se centrera sur la façon dont les gouvernements locaux peuvent réaliser les ODD. L’un des chapitres, dans le cadre de l’ODD 11, se centrera tout particulièrement sur le rôle des gouvernements locaux pour l’accès au logement pour tous, notamment les catégories les plus défavorisées en termes de logement.

Le renouvellement des financements des gouvernements locaux d’ici à 2030

Information bientôt disponible

Migrations

SLOGAN:
Tous migrants, tous citoyens

HASHTAG:
#humanmigration
#Cities4Migration

CALENDRIER:
June 2017 - December 2018

MOMENTS INTERNATIONAUX CLÉS :

  • 72ème session de l’Assemblée générale des Nations Unies, 12-25 septembre 2017, New York, USA
  • 7ème Forum mondial des villes de droits de l’homme, 14 au 17 septembre 2017, Gwangju, Corée Global
  • Pacte mondial sur la Migration, la Session thématique, septembre 2017, Vienne, Autriche
  • Pacte mondial sur les migrations - session thématique informelle des Nations Unies : les migrations clandestines et les voies régulières, octobre, Genève, Suisse
  • 4ème Forum mondial sur le développement économique Local, 17-20 octobre 2017, Praia, Cap-Vert
  • Conférence mondiale sur les villes et de Migration, 16-17 novembre 2017, Mechelen, Belgique
  • Réunion préparatoire du Pacte mondial sur les migrations, novembre, Mexique
  • Pacte mondial sur les migrations - présentation du zéro draft, de février à juillet 2018, New York
  • Pacte mondial sur la Migration Conférence, octobre 2018, New York

DIVERSITÉ D'ACTEURS :

Commissions et groupes de travail de CGLU :
Inclusion sociale, Démocratie participative et Droits humains
Culture
Villes de périphéries
Villes intermédiaires
Développement économique et social
Migration et Co développent
Taskforce pour la prévention et la gestion territoriale des crises

Sections et membres:
CCRE/Platforma
CGLU Africa
CGLU MEWA
CGLU ASPAC
Cités Unies France (CUF), Cités Unies Liban (BTVL), Association of Netherlands Municipalities (VNG), Federation of Canadian Municipalities (FCM)

Autres partenaires:
International Organisation for Migration (OIM)
ONU-Habitat
Centre international pour le développement des politiques migratoires (ICMPD)
Centre pour l'Intégration en Méditerranée (CMI) (à confirmer)
Cities Alliance

Plaidoyer : CGLU met la question de la migration au cœur du développement urbain et de sa planification, les migrants d’aujourd’hui étant les citoyens de demain. De plus l’approche du droit à la ville est très présente dans le discours avec un accent particulier sur l’accès aux services de bases et la garantie des droits. CGLU souhaite promouvoir un changement de narrative autour de la migration au niveau local, cherchant à promouvoir et mettre en valeur les opportunités adjacentes à de bonnes politiques d’inclusion des migrants. Cette approche est favorable à l’ensemble de la société œuvrant à la fois comme un levier sur la cohésion sociale du territoire et comme un vecteur de développement social, culturel et économique.

C’est ces messages que CGLU souhaite transmettre dans le cadre du pacte Mondiales pour des Migrations sûres, ordonnées et régulières, actuellement en cours de définition et qui sera adopté en octobre 2018 par les états membres. CGLU insistera à cette occasion sur le fait que la migration n’est pas une compétence des gouvernements locaux, mais c’est une réalité locale. Le réseau incitera donc les états à mieux se coordonner avec leurs gouvernements locaux et à les doter des ressources et capacités nécessaires pour accompagner les politiques migratoires nationales, toujours dans le respect des droits s’appliquant à tous.

Apprentissage : Le projet MC2CM a été un laboratoire pour la mise en place de session d’apprentissage entre pairs autour des questions liées à la gouvernance et à la gestion de la migration au niveau local. Dans le cadre du projet 7 sessions d’apprentissage entre pairs se sont déroulées, autours des thèmes de l’inclusion sociale et du dialogue interculturel et inter religieux, de l’accès aux services et de la garantie des droits humains, de l’emploi et de l’entreprenariat, de l’accueil des réfugiés, de l’habitat et de la planification urbaine, de l’éducation et enfin de la coordination multiniveaux.

Ces travaux se poursuivrons dans la deuxième phase du projet en incluant davantage de ville du pourtour méditerranéen, des villes subsahariennes mais également les associations nationales afin qu’elles puissent capitaliser sur les apprentissages et diffuser au niveau national.

Mise en œuvre : Le projet MC2CM permet de mettre en œuvres des actions pilotes dans les territoires participants. Dans la première phase, les villes d’Amman, Beyrouth, Tanger et Tunis bénéficie de cet appui, se basant également sur les apprentissages du projet. La deuxième phase du projet permettra de poursuivre ce passage à l’action avec d’autres villes nouvellement confrontées aux flux migratoires entrants. 

Surveillance et suivi : Le projet MC2CM dans sa première phase a permis d’identifié des recommandations clés pour une meilleure gouvernance de la migration et inclusion des migrants au niveau local. La deuxième phase du projet va permettre d’évaluer et de suivre les actions mise en œuvre par les villes en termes de gouvernance et en termes d’inclusion des migrants.